La Féria sévillane

Pendant la semaine de la Féria, Séville ne vit que pour cette fête. La musique, la gastronomie, la danse et l’envie de faire la fête créent une ambiance très particulière.

Créée en 1847 comme une foire aux bestiaux, l’aspect festif de cette manifestation s’est peu à peu imposé à la partie commerciale. Pendant une semaine, plus de mille casetas montées dans l’enceinte de la feria deviennent le second foyer des habitants de la ville.

Il faut savoir que la plupart des casetas sont privées et que l’on n’y accède que sur invitation d’une connaissance. Mais d’autres sont publiques, et l’on peut y entrer librement.

Dans la journée, la feria se remplit de centaines de cavalières, cavaliers et voitures à cheval décorés. Il s’agit du paseo de caballos (promenade des chevaux).

Un autre élément indispensable sont les taureaux : chaque après-midi, la foule se presse dans les arènes pour assister à la corrida.

Les photos :

https://www.errivan.eu/presentation-des-differents-themes/