IL N’EST PAS…

–—————— Jean-Marie SAMMUT ——————
Né le 15 août 1947 à Bône (Annaba) en Algérie • Retraité du Ministère de la Justice • Médaille de bronze en 1986 et texte publié par l’Institut Académique de Paris ; Un texte publié sur concours en 1995 par la Fédération Française de Randonnée dans le recueil Un chemin et une histoire • Mérite poétique en 2011, 2013, 2014, 2015 et textes publiés par l’Institut Académique de Littérature Francophone à Bayonne ; Textes sélectionnés et publiés en 2011 et 2012 par les Éditions du Bord du Lot ; Textes sélectionnés et publiés en 2015 et 2016 dans l’anthologie poétique de Flammes Vives ; Texte sélectionné et publié en 2015 dans l’ouvrage Les plumes qu’on assassine de Flammes Vives • Amateur d’acrostiches • Possède deux respirations : la poésie et le chant choral (répertoire classique et contemporain) • « La poésie est à l’esprit ce que l’amour est au corps ».

J’ai parcouru la Bible,
Ses prophéties divines,
Qui nous prennent pour cible
Et nos pensées devinent,
Il n’est pas d’interdit
Dans le jardin secret,
Mais la vie qui verdit
Sur tes pommes nacrées,
Il n’est pas de péché
Encordés au cobra,
Mais un éden perché
Où tu me tends les bras,
Il n’est pas de déluge
Mais une seule larme,
Dans notre arche refuge,
De bonheur en soie parme
Il n’est pas d’incendie
Dans cette fin de monde,
Mais ta flamme organdi
Où nos ébats se fondent,
Il n’est pas de violence
Mais un grand cri de paix,
De nos corps en alliances
Dans un écrin drapé,
Il est un arc en ciel,
Vois l’éclair cicatrise,
Quand ses lueurs excellent,
L’amour se nomadise.

Jean-Marie SAMMUT